7 avril : dénoncer partout la commercialisation de la santé !

Le 7 avril nous appelons à la deuxième édition de la Journée d’action européenne contre la commercialisation de la santé. En 2016, des actions ont eu lieu en Belgique, France et Espagne ainsi que des activités ailleurs en Europe partagées par les réseaux sociaux.

En 2017, l’objectif est d’avoir des actions significatives dans 7 ou 8 pays européens.

Pour les actions, il nous semble particulièrement important de :

  • mobiliser les professionnels de santé ;
  • donner confiance dans des victoires possibles, proposer des alternatives ;
  • être proche des luttes/revendications locales ;
  • faire un travail d’éducation populaire.

Ci-dessous vous trouverez divers éléments qui permettront de rendre visible la dimension européenne de la « crise » des systèmes de soins.

Nous vous proposons :
- un cadre politique général
- un site internet des divers mécanismes de commercialisation en Europe :www.health-is-not-for-sale.org
- d’autres outils de communication : logos, facebook, twitter, carte des actions

Ensemble, à travers toute l’Europe, nous pouvons construire une large alliance sociale portant notre message : Notre santé n’est pas à vendre ! #SantePourTous #health4all

Contenu politique

1. La dénonciation de l’austérité et de ses conséquences
- Conséquences directes : listes d’attentes, dégradation des conditions de travail, pertes d’emplois, effets sur les déterminants sociaux de la santé ;
- Conséquences indirectes : sous-investissement public menant à une privatisation « larvée », politiques de sous-traitance (dumping social), mise en place de PPP et PFI, baisse des remboursements et assurances privées.

2. La dénonciation du libre-échange
- Dérégulation et régulation en seule faveur des multinationales ;
- Mise en concurrence, élargissement du marché : le public/associatif ne peut pas faire concurrence ;
- Politiques au service du capital financier et des multinationales : lobby, collusion, corruption.

A ces dénonciations s’ajoute une lutte « idéologique » pour déconstruire les sens communs néolibéraux, i.e. Le privé est plus efficace, moins cher, etc…. : (Privatisation = marchandisation VS droit frondamental et démocratie, sélection des patients, privatisation des gains-socialisation des pertes, dégradation conditions de travail, inégalités, etc…)

Sur cette base politique nous souhaitons élaborer des revendications européennes (liées à des revendications locales) que nous utiliserons pour confronter des responsables politiques (plus d’informations prochainement)

Comme l’an passé, nous proposons une “action draps blancs” à travers les médias sociaux. L’idée est de demander à tous les citoyens et citoyennes, travailleurs.euses de santé, etc… de faire pendre un drap blanc à la fenêtre avec un message contre la commercialisation de la santé, de prendre une photo et de l’envoyer sur les réseaux sociaux avec le hashtag #health4all.

Vendredi 7 avril 2017

Rassemblement à la Tour des Finances à 11h

Siège du Ministère de la Santé – Boulevard du Jardin Botanique, 50 Avec pièce de théâtre, animation visuelle et prises de parole

CGSP, CNE, LBC-NVK, EPSU, Fédération des Maisons médicales, M3M, Médecins du Monde, Médecine pour le Peuple, Memisa, Plate-forme d’action santé & solidarité

Une table ronde européenne à 14h – Auditorium International
5, Boulevard Roi Albert II
« Conséquences de la commercialisation sur les conditions de travail des professionnels de la santé et sur la qualité des soins ».

Op vrijdag 7 april 2017

In het kader van de tweede Europese actie tegen de commercialisering
van de gezondheidszorg nodigen de ondertekende organisaties jullie uit voor een

bijeenkomst om 11 uur – Finance Tower

Kruidtuinlaan 50 – Brussel – waar het Kabinet van FOD Gezonheid huist met een theaterstuk, animaties en speeches

ACOD, CNE, LBC-NVK, EPSU, Fédération des Maisons médicles, G3W, Dokters van de Wereld, Geneeskunde voor her Volk, Memisa, Actieplatform Gezondheid & Solidariteit

 

No Comments Yet

Comments are closed