Campagne d’émails pour maintenir la pression sur les mandataires politiques: stop aux bas salaires!

Pour continuer à mettre la pression sur nos mandataires politiques, nous avons envoyé ce texte par émail aux députés du parlement bruxellois de tous les partis politiques (Défi – Ecolo – PS – MR – PTB – CDH – Groen – Open VLD – SPA).

Vous pouvez lire les réponses des partis politiques que nous avons reçues ci-dessous en lien.

La lutte continue!

 

Bruxelles, le 28 novembre 2019

Mesdames, Messieurs,

Président-e-s, Député-e-s,

Bourgmestres et Echevin-e-s,

Conseillers et Conseillères,

Cela fait bientôt deux ans que nous sommes mobilisés autour de notre cahier revendicatif qui vise à l’amélioration de nos conditions de travail et salariales. Nous vous avions à maintes reprises interpellés au niveau local et régional. Vous nous aviez assuré de votre compréhension et soutien pendant la campagne électorale. Nous avions obtenu un accord social sous forme de mémorandum. Le respect de la parole donnée est un gage de confiance d’où notre constat d’une crise de représentation politique et de déni de démocratie.

Chaque jour qui passe, sans prise de décision de votre part, accentue l’appauvrissement des travailleurs bruxellois. Vous prenez en otage les pouvoirs publics locaux par votre politique de sous financement. Est-il utile de vous rappeler que le service public est la richesse de tous ceux qui n’en ont pas ?

Prévoyez déjà chaque année, un budget suffisant pour couvrir les augmentations salariales des travailleurs des pouvoirs publics locaux. C’est pourquoi votre vote du budget a une importance capitale pour les travailleurs bruxellois.

Marre de vos promesses, à quand les actes !

 

Réponse du groupe PS au parlement bruxellois

Réponse du groupe ECOLO au parlement bruxellois

 

No Comments Yet

Comments are closed