Covid-19, confinement de la population, oui, mais encore… Que fait le gouvernement ?

Carte blanche signée par la CGSP ALR Bruxelles

“Nous laissons la conclusion au Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé dans son allocution du 26/03 au sommet du G20, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus : “Des restrictions drastiques des interactions sociales et de l’activité économique ont été imposées dans nombre de vos pays, avec la fermeture des écoles et des entreprises et le confinement des populations. Ces mesures atténueront l’épidémie, mais n’en viendront pas à bout. Nous devons aller plus loin. Nous devons immédiatement constituer et élargir un vivier d’agents de santé qu’il faut former et déployer afin de détecter, tester, isoler et traiter chaque cas, dont il faut également chercher les contacts. Ce n’est pas une option, c’est une obligation. […] Réorientez la force industrielle de vos nations pour contribuer à cet effort. Catalysez la production mondiale pour qu’elle se concentre sur les outils dont nous avons besoin maintenant pour sauver des vies”.

Voici la carte blanche publiée le lundi 30 mars 2020

Daniel Murillo et Caroline Watillon

Vendredi dernier, après la réunion du Conseil National de Sécurité, Sophie Wilmès a annoncé la prolongation du confinement jusqu’au 19 avril. Objectif ? Combattre le Covid-19 comme un seul homme ! Aucune nouvelle mesure n’a été annoncée, si ce n’est un renforcement de la répression : les personnes qui ne respecteront pas les règles du confinement seront sanctionnées d’une amende (de 26 à 500 euros, voire emprisonnement de huit jours à trois mois) perceptible sur-le-champ.

Lire la suite de l’article sur le site de la RTBF

 

 

No Comments Yet

Comments are closed